Aller au contenu
Jonathan Drouin qui quitte le hockey pour prendre soin de lui

«Je trouve ça exemplaire, car c'est un beau message»

«Je trouve ça exemplaire, car c'est un beau message»
Cogeco Nouvelles

La décision de Jonathan Drouin de s’éloigner du hockey et de son équipe, le Canadien de Montréal, pour une période indéterminée, suscite énormément de réactions. 

En entrevue avec Bernard Drainville, les anciens porte-couleurs du Tricolore, Maxim Lapierre et Guillaume Latendresse ont applaudi la décision courageuse de Jonathan Drouin de prioriser son bien-être. 

Les deux collaborateurs au 98.5 FM et animateurs de La Poche Bleue savent mieux que quiconque ce qu’est la pression d’évoluer dans un marché de sport professionnel comme celui de Montréal.

«Faut qu’il pense à autre chose qu’au hockey. C’est une situation difficile, il faut qu’il soit bien entouré. Si tu te sors d’une saison de hockey dans la Ligue nationale, c’est que tu en as vraiment besoin. Je ne pense pas qu’on revienne à la surface seul, ça prend toujours de l’aide. Dans son cas, il faut savoir que les gens sont derrière lui. Les Québécois savent qu’il y a une différence entre le joueur de hockey et l’être humain. Et là, on est rendu dans le département de l’être humain et les gens vont respecter sa décision qui est très courageuse. Je lui lève mon chapeau»

«C’est de prendre le temps et de ne pas se sentir coupable quand la fin de saison va arriver et que la pression des séries va arriver. Peu importe ce que Jonathan Drouin vit en ce moment, il doit prendre le temps de bien faire les choses pour être à 100% quand il va revenir. Il faut qu’il comprenne que le hockey est secondaire»

«Il ne faut pas oublier que ce que Jonathan Drouin vit, il y en a probablement plusieurs qui le vivent. Aujourd'hui, en 2021, les gars s'ouvrent, ont des psychologues sportifs autour d'eux et ils sont plus près de leurs émotions. Prenons ça comme une avancée positive dans la société»

«Quand ça ne va pas bien, il ne faut pas rester seul avec cette bulle, il faut s'en sortir. Il a pris la décision de se sauver et de prendre soin de lui. Il n'y a aucune gêne à faire ça. On est tous des êtres humains. J'espère qu'il va s'en sortir et je trouve ça exemplaire, car c'est un beau message»

Ray Lalonde a également commenté la situation à l'émission de Paul Arcand. 

0:00
5:46

Vous aimerez aussi

Plus avec Bernard Drainville

Variant Omicron: allez-vous annuler votre voyage à l'étranger?
La Russie bombarde un bâtiment de la Croix-Rouge...
Eliam, 18 mois, attend un nouveau coeur.
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En ondes jusqu’à 18:30
En direct
75