Aller au contenu
Alexis Le Matin

L'expansion du groupe Bellemare rejetée

L'expansion du groupe Bellemare rejetée
Conseil municipal / Cogeco Média

Le conseil municipal a rejeté l'expansion des activités du groupe Bellemare dans le secteur des Forges.

Le vote pour le changement de zonage a été rejeté par une égalité de 7 contre 7.

Les élus qui ont voté contre le projet s'inquiétait de la bonne foi du groupe Bellemare.

Le conseiller Luc Tremblay a rappelé que le groupe avait reçu des avis de non-conformité de la part du Ministère de l'environnement.

Même si le conseil municipal a rejeté l'expansion des activités du groupe Bellemare, le conseiller Luc Tremblay qualifie cette nouvelle de semi-victoire. 

Selon lui, il y a encore beaucoup de travail à faire pour que l'harmonie revienne dans le district des Forges. 

Monsieur Tremblay n'est pas rassuré par le comportement du groupe Bellemare qui ne semble pas prendre action pour répondre aux avis de non-conformité du ministère de l'environnement. 

Il a expliqué sur nos ondes que le conseil municipal se devait d'agir hier soir.  

De leur côté, les élus qui ont voté en faveur du changement de zonage ont plutôt soulevé que d'accepter ce changement de zonage donnerait des leviers à la ville afin d'encadrer les opérations du groupe Bellemare.

Lorsque ce point de l'ordre du jour a été abordé hier soir, le groupe de citoyens s'opposant au projet s'est levé d'un bond.

Ils sont restés, pendant quelques minutes, debout en silence, les yeux rivés sur les élus malgré les demandes du maire Lamarche de s'asseoir.

Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Valérie St-Jean

Faites attention ! La patrouille verte vous surveille
Conseil de la fédération : la péréquation au cœur des débats
La nostalgie : payant pour les entreprises ?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Rivard au 106,9
En direct
En ondes jusqu’à 18:00