Aller au contenu
États-Unis

La Cour suprême secouée par une autre controverse

La Cour suprême secouée par une autre controverse
Valérie Beaudoin / Cogeco Média

La Cour suprême américaine est secouée par d'autres controverses, comme en discute la chroniqueuse de la politique américaine Valérie Beaudoin au micro de Patrick Lagacé.

On apprend que le juge en chef de la Cour suprême, Clarence Thomas, a eu droit à plus de 4 millions $ en valeur de cadeaux depuis qu'il occupe son poste.

Et le juge Samuel Alito, enregistré à son indu, qui a une vision un peu théocratique de ce que devraient être les États-Unis.

«Il parle d'une bataille pour l'Amérique. Les différences fondamentales avec la gauche, qu'on ne peut pas nécessairement se réconcilier, que la place de Dieu doit être centrale. Est ce que ça démontre une neutralité au niveau judiciaire, au niveau juridique? Non.»

«Quand tu entends un juge dire que Dieu devrait reprendre la place au centre de la société américaine, j'ai de la difficulté à croire qu'on a mis la religion de côté lorsqu'on a pris la décision de renverser Roe contre Wade - avortement - ou qu'on pourrait prendre une décision sur les personnes de membres LGBTQ+ ou la contraception ou autre. Ça, ce sont de sérieuses questions éthiques.»

On écoute Valérie Beaudoin...

Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Valérie Beaudoin

Après Donald Trump, le fils du président Biden est reconnu coupable
«Imagine les intérêts sur 300 milliards de dollars...» -Valérie Beaudoin
Steve Bannon devra se présenter en prison d'ici le 1er juillet prochain

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Trudeau-Landry
En direct
En ondes jusqu’à 15:00