Aller au contenu
Loi présentée par France-Élaine Duranceau

«C'est une mesure forte, mais tout de même raisonnable»

«C'est une mesure forte, mais tout de même raisonnable»
Katia Gagnon / Cogeco Média

La très controversée France-Élaine Duranceau, ministre de l'Habitation, a déposé la loi 65, intitulée Loi limitant le droit d'éviction des locateurs et renforçant la protection des locataires aînés.

Est-ce trop peu, trop tard selon Katia Gagnon?

«Ce que la ministre a présenté, c'est une bonne mesure. C'est une mesure forte, mais tout de même raisonnable, qui cible directement les spéculateurs, ceux qu'on ne veut pas, qui déstabilisent un marché locatif et qui protège quand même les petits propriétaires qui veulent loger, disons leur fils ou leur mère dans leur duplex. On est dans un marché où les évictions sont en forte hausse selon les associations de locataires, 143 % de plus d'éviction en 2023. On est vraiment dans un marché où il y a beaucoup d'évictions, donc la ministre a agi. Bon, évidemment, l'idéal, ça aurait été d'avoir présenté ça il y a six mois ou il y a un an, pour prévenir lesdites évictions cette année.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Rebondissement dans «l’affaire» Joey Chestnut
Saga des terrasses: «On va apprendre de nos erreurs, c'est clair»
«La popularité n'est pas un programme politique»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le retour de Catherine
En direct
En ondes jusqu’à 18:00