Aller au contenu

"Des groupes de boycott, ça fait tellement 1960!"

"Des groupes de boycott, ça fait tellement 1960!"
Une épicerie / Photo: Canva

Boycotter une bannière en épicerie ne donnera aucun résultat, selon le directeur principal du Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire de l'Université Dalhousie, Sylvain Charlebois. 

L'expert signe une chronique dans La Presse de ce matin, dans laquelle il commente le boycott de Loblaw lancé sur les réseaux sociaux. 

Selon lui, c'est un coup d'épée dans l'eau que de s'en prendre à une bannière. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Catherine Gaudreault

François-Philippe Champagne dans la région pour des annonces en logement
70% des adultes en faveur d'une majorité numérique au Québec
Des bonnes nouvelles pour les Lions de Trois-Rivières

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 00:00