Aller au contenu

«Des parents ne peuvent même plus nourrir leur bébé naissant...»

«Des parents ne peuvent même plus nourrir leur bébé naissant...»
Lait en poudre / GettyImages

Doit-on venir en aide aux parents qui n’ont plus les moyens de nourrir leur bébé naissant?

C'est la question posée aux auditeurs de L'effet Normandeau et à Élise Boyer, la directrice générale de la Fondation OLO. 


«Est-ce que vous vous rappelez combien vous avez payé lorsque vos enfants étaient tout petits ? Le bébé nourrisson. Quel est le prix que vous avez payé pour la préparation de lait ? La préparation pour nourrisson ? Je vous pose la question parce que le prix de ces préparations a bondi. On dit que le prix est passé de 26 $ pour 900 grammes. Tenez-vous bien à près de 41 $. Conclusion, il y a de plus en plus de parents qui ont de la difficulté à nourrir leur bébé. Et c’est ça qui m’a viré à l’envers ce matin, en lisant l’article de La Presse, je me disais Mon Dieu, je ne peux pas croire qu’on est rendu là au Québec...» mentionne d'entrée de jeu Nathalie Normandeau à ses auditeurs.


Écoutez Nathalie Normandeau sur la hausse des prix de la préparation pour nourrisson avec Élise Boyer et les auditeurs.

«C’est inadmissible de savoir que des familles au Québec ne sont pas en mesure de répondre aux besoins nutritionnels de leurs enfants. Il faut qu’ils puissent donner la nourriture qui est suffisante en quantité et en qualité, et les deux aspects sont extrêmement importants.»

«Justement, ma fille a eu des complications à l’accouchement et elle n’a jamais fait de montée de lait, elle était très déçue. Elle a dû se retourner vers le lait en poudre et c’était excessivement cher. C’est moi qui l’ai aidée parce qu’elle était déjà en congé de maternité. Le salaire était réduit. En plus d'avoir à payer pour le lait et payer pour toutes les choses, c’était très, très difficile.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

L'usage croissant de l'anglais chez les jeunes Québécois : ça vous préoccupe?
Un moratoire sur les évictions est-il la solution?
«Il veut montrer que c'est payant sur le plan économique aussi»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00