Aller au contenu

Le projet de loi 31: «la ministre vit dans un monde parallèle»

Le projet de loi 31: «la ministre vit dans un monde parallèle»
Katia Gagnon / Cogeco Média

Le projet de loi 31 a été adopté à l'Assemblée nationale dans la controverse après des débats acrimonieux. Ça touche les relations entre propriétaires et locataires. 

Écoutez Katia Gagnon aborder le sujet avec Patrick Lagacé.

Elle parle de l’histoire de Ginette Guérin sur Facebook alors que son fils devait signer demain son nouveau bail à 980$ pour un grand 4 et demi, mais le projet a échoué en raison des rénovations que le propriétaire veut y faire, afin de, probablement augmenter le loyer. 

«En regardant ce projet de loi-là, on a l'impression que la ministre vit dans un monde parallèle. Et le cas de la cession de bail est un bon exemple. Les dispositions du projet de loi sur la cession de bail seraient très intéressantes dans un monde où l'offre et la demande seraient équilibrées en matière de logement, donc dans le monde qui n'est pas le monde d'aujourd'hui.

«C'est vrai que ces mesures-là, dans un monde comme ça, aurait du sens. De dire: “écoutez, le locataire veut s'en aller avant la fin de son bail et il tente de céder son bail, le propriétaire refuse". Puis là, à ce moment-là, le bail est cassé, puis le locataire s'en va. L'objectif étant de pouvoir quitter un appartement sans payer de frais.»

«Quand tu arrives sur le marché locatif et que tu es une jeune personne, disons un étudiant qui vit très probablement des prêts et bourses et de l'argent que tu fais l'été, c'est très difficile, à moins d'être 14 colocataires dans un logement, de se trouver quelque chose à petit prix.»

La réalité est tout autre en 2024...

Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Pacte social: «Un jour, les gens vont se tanner!» -Patrick Lagacé
«On est dans une société de représentation, dans l'apparence corporelle»
«Où es-tu, mon bel étudiant?»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Hockey des Canadiens
En direct
En ondes jusqu’à 22:00