Aller au contenu
Nourrir l'avenir, de Québec solidaire

«Des milliers d'enfants dans nos écoles publiques ne mangent pas à leur faim»

«Des milliers d'enfants dans nos écoles publiques ne mangent pas à leur faim»
Gabriel Nadeau-Dubois / PC/Karoline Boucher

Ricardo Larrivée dénonçait déjà l'insécurité alimentaire en 2017. Le Canada est, semble-t-il, le seul pays du G7 à ne pas avoir de programme alimentaire dans ses écoles.

Pour contrer l’insécurité alimentaire chez les enfants dans la province, Québec solidaire lance son projet Nourrir l’avenir avec un combat amical opposant des chefs et des personnalités publiques .


Gabriel Nadeau-Dubois, chef du deuxième groupe d’opposition et député solidaire de Gouin, vient en parler au micro de Patrick Lagacé.


Et qu'est-ce c'est, Nourrir l'avenir?

«C'est une petite compétition amicale avec quatre personnes que les Québécois et les Québécoises connaissent bien: Christian Bégin, Alexandra Diaz, Lesley Chesterman et Jean-Philippe Cyr. Un concours de cuisine inspiré par l'émission Les Chefs. L'idée, c'était de les faire s'affronter dans une compétition, à savoir qui ferait le meilleur plat qui pourrait être servi dans une école du Québec, si, au Québec, on avait un programme d'alimentation scolaire.

«C'est une manière amusante de lancer le débat, parce que je trouve ça inacceptable, qu'au Québec, il y ait encore des enfants qui aient le ventre vide sur nos bancs d'école. On est dans une société riche. On devrait pas accepter que dans nos écoles publiques, il y a des jeunes qui apprennent moins bien parce qu'ils ont faim.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

Pacte social: «Un jour, les gens vont se tanner!» -Patrick Lagacé
«Où es-tu, mon bel étudiant?»
«On est dans une société de représentation, dans l'apparence corporelle»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Hockey des Canadiens
En direct
En ondes jusqu’à 22:00