Aller au contenu
Déchets

Le ramassage de la ville ne suffit pas pour un restaurateur du centre-ville

Le ramassage de la ville ne suffit pas pour un restaurateur du centre-ville
Des bacs à poubelle / Canva

Un restaurateur du centre-ville de Trois-Rivières a décidé d'abandonner la collecte municipale des déchets et de payer pour avoir un service plus fréquent.

Depuis plus de 25 ans, Pierre Plante, propriétaire du Manoir du Spaghetti paye l'entreprise Matrec plus de 950$ par mois pour qu'elle vide ses bacs de déchet deux fois par semaine alors que la récupération municipale n'a lieu qu'une fois par semaine et bientôt une fois toutes les deux semaines.

La fréquence du ramassage et le nombre de bacs fournis par la ville ne coïncidait pas avec la taille du restaurant a expliqué Pierre Plante sur nos ondes.

Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Pierre-Michel Auger

Le parti Québécois ramène la possibilité d'un referendum sur la souveraineté
Est-ce que le marché immobilier va devenir fou ?
C'est la dernière semaine de la saison pour le Canadien

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à