Aller au contenu

Les banques alimentaires plus achalandées que jamais

Les banques alimentaires plus achalandées que jamais
Jean Pellerin, président du conseil d'administration de Moisson Mauricie-Centre-du-Québec / Photo: Cogeco nouvelles

Les demandes d'aide augmentent, et à l'opposé, les banques alimentaires de la Mauricie doivent user de stratégies pour répondre aux besoins. 


Et la situation se détériore constamment. 

 


Le président de Moisson Mauricie-Centre-du-Québec, Jean Pellerin soutient que plusieurs éléments expliquent la tempête qui touchent les banques alimentaires, dont les épiciers qui diminuent leurs dons, et le fait que les banques doivent de plus en plus acheter de la nourriture. 

 


Monsieur Pellerin constate que la clientèle a aussi changé. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Valérie St-Jean

Une télé pour 3$, trop beau pour être vrai ?
Les rabais incontournables de la semaine
Un vol digne d'Hollywood

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En direct
En ondes jusqu’à 11:00