Aller au contenu
Banques et consommateurs canadiens sous pression

Renouvellements de prêts en 2024-2025: «ça n'augure rien de bon» -Fabien Major

Renouvellements de prêts en 2024-2025: «ça n'augure rien de bon» -Fabien Major
Les banques canadiennes sont sous pression / Andrew Lahodynskyj / La Presse Canadienne

Écoutez Fabien Major, planificateur financier et conseiller en gestion de patrimoine, parler du contexte économique qui se resserre, au Canada.

Dans Trudeau-Landry, l'expert s'avoue inquiet en voyant la posture économique de certaines banques canadiennes et des consommateurs.

Il craint que les deux prochaines années soient difficiles pour les propriétaires partout au pays, comme plusieurs renouvellements hypothécaires vont faire exploser les paiements mensuels de ceux-ci.

En 2024 et 2025, il y a une quantité de prêts qui seront à renouveler; peut-être même près de la moitié des prêts à taux variable. Ça n'augure rien de bon, avec, entre autres, les prêts auto, les cartes de crédit. On va voir des familles où les deux dans le couple travaillent, ont des bons revenus, qui ne pourront plus faire leurs paiements. Ça c'est inquiétant, parce que si quelqu'un perd sa job, on peut comprendre qu'il y a une diminution des revenus, mais les revenus ne suffiront plus à joindre les deux bouts, très bientôt. Et ça, ça m'inquiète.

Le planificateur financier n'écarte pas aussi la possibilité d'une récession canadienne, entre autres pour cette raison.

« Il n'y a pas de boule de cristal, mais quand on fait les perspectives économiques dans le monde occidental, dans les pays européens, aux États-Unis, au Canada, on voit que le potentiel de récession semble s'être calmé, notamment aux États-Unis, mais pas au Canada. Au Canada, les risques de récession augmentent à cause de cette pression-là. »

Écoutez son analyse complète dans l'extrait ci-dessus.

Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Jonathan Trudeau

Ouzo, un nouveau chien qui aide à l'IRDPQ
Qui contrôle la drogue et la fait rentrer dans la prison d'Orsainville ?
Les meilleurs moments du 11 avril

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à