Aller au contenu
Le Refus global, il y a 75 ans

«Un texte qui lancait à la face de cette société ses quatre vérités»

«Un texte qui lancait à la face de cette société ses quatre vérités»
Jean-François Nadeau / Cogeco Média

Il y a 75 ans, jour pour jour, c'était le lancement du Refus global, rédigé par Paul-Émile Borduas et cosigné par 15 autres jeunes artistes.

Le journaliste au Devoir, Jean-François Nadeau, qui a rédigé un article mercredi à ce sujet, brosse le portrait de ce manifeste marquant pour le Québec, au micro de Philippe Cantin. 

Il rappelle que ce texte dénonce la condition générale du Québec à l'époque de l'après-guerre. 

«Borduas dénonce un peu ce qui se passe dans cette société-là : trop de clergé, l'emprise d'un nationalisme étroit, hyper conservateur, frileux, dans un manifeste. Un photographe, Maurice Perrault, dont les photos sont absolument extraordinaires, mais qui est aussi un éditeur, va publier ce texte qui lance à la face de cette société-là un peu ses quatre vérités»

Écoutez l'intégralité de ses explications...

Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Cantin

La mort de Navalny: des conditions brutales d’emprisonnement
Le Canada dépensera-t-il 2% de son PIB en dépenses militaires?
Demandeurs d’asile et immigration: pas seulement un problème québécois

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le retour de Catherine
En direct
En ondes jusqu’à 18:00