Aller au contenu

Une pilule difficile à avaler...

Une pilule difficile à avaler...
Sandra Demontigny / Facebook

Surprise, déception, tristesse et colère ; ce sont les émotions qu'a provoquées l'annonce du délai de deux ans pour les demandes d'aide médicale à mourir chez Sandra Demontigny, qui est atteinte d’alzheimer précoce depuis 2019.

La femme de 44 ans attend depuis longtemps pour faire une demande d'aide médicale à mourir.

Avec ce nouveau délai, elle craint que son état se détériore au point où elle ne sera plus capable de consentir au moment où les demandes anticipées pourront être faites.

Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Catherine Gaudreault

Comment se sauver du "Blurring" ?
Rassemblement de 1000 adolescentes demain au nom des saines habitudes de vie
Est-ce que les campings peuvent se passer des points d'eau ?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à