Aller au contenu

L'UMQ s'inquiète des conséquences de la loi 14 sur les municipalités

L'UMQ s'inquiète des conséquences de la loi 14 sur les municipalités
Catherine Gaudreault / Cogeco Média

Avec la multiplication des drames et des crises au Québec, les maires veulent que la police leur divulgue directement des renseignements. 

L'Union des municipalités du Québec a défendu jeudi cette position controversée, qui va à l'encontre de la séparation des pouvoirs qui doit être respectée entre les élus et les forces de l'ordre. 

En commission parlementaire, le représentant de l'UMQ et maire de Shawinigan, Michel Angers, a demandé que les élus puissent parler directement aux directeurs de police en cas de crise majeure.

Il estime que les élus des municipalités ont besoin d'avoir accès aux données importantes en cas de crise pour bien manier les informations délicates. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Catherine Gaudreault

Une occasion manquée d'éduquer nos jeunes scientifiquement
Une semaine de relâche qui ne fera pas que des heureux
Première victoire convaincante des Patriotes face à McGill

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Catherine le midi
En direct
En ondes jusqu’à 13:00