Aller au contenu
Le commentaire de Dany Dubé

Barkov s’ennuie de son chum Huberdeau!

Barkov s’ennuie de son chum Huberdeau!
Dany Dubé / Cogeco Média

Il n’y a aucune complicité entre Matthew Tkachuk et Aleksander Barkov. Le Russe s’ennuie d’ailleurs de son ancien coéquipier Jonathan Huberdeau, rendu à Calgary.

Huberdeau participait à 80 % des points de Barkov en jouant au sein du même trio. Barkov et Tkachuk ne jouent pas ensemble.

L’entraîneur Paul Maurice prétend que tout va bien entre les joueurs et qu’il les utilise sur l’avantage numérique et lors de situations importantes sur la même unité.

Les chiffres disent le contraire…

Tkachuk n’a que 5 passes sur les 17 buts de Barkov. Il contribue donc à la hauteur de

29% des buts de Barkov alors que Huberdeau était à 80 %. Sur les cinq passes, seulement deux sont des passes décisives. Huberdeau avait la passe qui conduisait aux buts de Barkov dans au moins 50 % des situations.

Tkachuk est un contributeur de qualité, mais sans la chimie entre les meilleurs éléments de l’équipe, les chances de réussite sont grandement diminuées 

Parfois, protéger le noyau est plus important que de faire l’acquisition d’un bon joueur qui n’est pas le bon coéquipier.

Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Dany Dubé

«Il a probablement disputé son match le plus complet» -Martin St-Louis
Le montage du match: défaite de 4-1 des Canadiens contre les Penguins
Sans le premier trio, point de salut

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00