Aller au contenu
Abolitions de postes

Difficile de croire aux promesses du CIUSSS

Difficile de croire aux promesses du CIUSSS
Un hôpital / Canva

Le syndicat des infirmières craint la fermeture de poste dans les services non 24/7 qui ne sont pas concernés par la délocalisation de personnel les fins de semaine. 

Sur nos ondes hier le CIUSSS Mauricie Centre du Québec garantissait ne pas envisager cette méthode pour le moment pour obliger les employés à changer de service.

Pourtant, dans un document interne que le 106.9 Mauricie a pu consulter, il est mentionné que des personnes seraient concernées par des abolitions de postes et devraient alors se réorienter vers un nouvel emploi parmi les services ouverts 24h/24 sept jours sur sept.

La présidente par intérim de la FIQ Mauricie Centre du Québec reste sceptique quant aux promesses du CUISSS.

Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Catherine Gaudreault

Démission du maire d'Hérouxville : TES Canada en cause ?
Faute de moyen, SOS Violence conjugale a dû refuser 50% des demandes d'aide
Les manifestations agricoles se poursuivent partout au Québec

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à