Aller au contenu
Fin de semaine de travail obligatoire

Une mesure qui dérange le système

Une mesure qui dérange le système
Alexis Samson / Cogeco Média

Le CIUSSS Mauricie-Centre-du-Québec ne reculera pas et appliquera la mesure annoncée cette semaine, à l'effet que toutes les infirmières devront travailler une fin de semaine sur trois, à compter du 26 février. 

Déjà, un groupe Facebook d'infirmières s'opposant à cette mesure a été formé. Il y avait 600 membres hier. 

Le directeur des ressources humaines, communications et affaires juridiques du CIUSSS, Antranik Handoyan est conscient des frustrations que ça cause chez les infirmières. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!Abonnez-vous à l’infolettre du 106.9 Mauricie!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Alexis Samson

Essayer ses vêtements virtuellement?
Les fraudes ont presque doublé en quatre ans à Trois-Rivières
Au Séminaire St-Joseph, les jeunes décident de leur horaire!

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 00:00