• Accueil
  • En réécoute
  • « Si à chaque moment que l'on juge important, on bascule toujours à l'anglais ou au bilingue, c'est à dire que le français est optionnel, je trouve ça inquiétant... » - Mathieu Bock-Côté

7:12

L’alerte qui annonçait le couvre-feu samedi soir était bilingue et avait une faute d’orthographe... On en parle avec Mathieu Bock-Côté, sociologue, auteur et chroniqueur au Journal de Montréal.

Classiques 80-90
En direct de 11:00 à 18:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.