Photo: Pratico-Pratiques
L'histoire du Gatinois qui a subi une grave réaction allergique après avoir reçu le mauvais tartare dans un restaurant de Sherbrooke en mai 2016, a changé les façons de faire en restauration.
Dominique Tremblay
Chargement du lecteur ...

L'histoire du Gatinois qui a subi une grave réaction allergique après avoir reçu le mauvais tartare dans un restaurant de Sherbrooke en mai 2016, a changé les façons de faire en restauration.

Simon-Pierre Canuel, avait porté plainte contre le serveur du restaurant le Tapageur quelques semaines après avoir frôlé la mort. Il a également intenté une poursuite de 415 000$ au civil.

Après enquête, aucune accusation n'avait été déposée dans cette affaire.

Depuis ces événements, plusieurs restaurateurs refusent carrément de servir des tartares aux clients qui ont des allergies, pour se dissocier de toute responsabilité.

Certains sont plus soucieux de savoir à quoi ils s'exposent si une erreur semblable se produit dans leur établissement.

L'Association des restaurateurs du Québec soutient que des formations seront offertes en ligne pour bonifier les pratiques en restauration.